Top 5 des grandes innovations technologiques en Afrique Francophone

0

Nombreux sont ceux qui aujourd’hui sont en mesure de dire et de reconnaitre haut et fort que le Kenya est le nouveau pôle africain de l’innovation technologique. La plupart des observateurs et analystes de l’IT[1] ont même poussé le vice plus loin en considérant le célèbre pays du Safari comme étant la “Silicon Valley” Africaine.

Jon Stephenson von Tetzchner, co-fondateur et PDG d’Opera Software disait :
“Dans d’autres endroits du monde ce n’est pas possible : l’Afrique a pris de l’avance !”
Il parlait de M’pesa[2], le système de payement mobile lancé au Kenya en 2007 par Safaricom.
Vu le succès retentissant de ce système ( 14 millions d’utilisateurs actifs en Novembre 2011 et plus de 150 millions d’euros échangés par jour),il est sorti des frontières Kenyanes et a ensuite été lancé en Tanzanie par Vodacom( Groupe Vodafone),en Afrique du Sud et même en Afghanistan.
On pourrait citer dans le compte du Kenya, d’autres gros projets innovateurs tels que Ushahidi ou encore -côté gouvernemental- le futur “immense” centre technologique du nom de Malili[3] sensée représenter dans quelques années un pôle technologique attractif et concurrentiel sur le plan mondial.
Cependant, le Kenya n’est pas à lui tout seul représentatif de toutes les prouesses technologiques qui sont réalisées en Afrique.
Je vous propose donc dans ce billet un top 5 des applications innovantes -de mon point de vue- qui ont été ou sont en train d’être réalisées en Afrique (francophone) et sur lesquelles il faudra garder un œil attentif au cours de cette année. Elles ont été pour la plupart présentées aux différentes sessions des Carrefour Des Possibles[4] et Barcamp[5] qui ont eu lieu cette année sur le continent.
1- CARDIOGLOB
Parce que la Santé est le vœux le plus souhaité en chaque début d’année, les innovations dans ce domaine là sont à encourager et à mettre en avant.
Cardioglob est donc un projet développé par Marc Arthur ZANG du Cameroun. Il est destiné à réduire le taux de mortalité due aux maladies cardiovasculaires en palliant le manque de cardiologues dans les pays pauvres grâce à la mise en œuvre de méthodes innovantes permettant d’effectuer les examens cardiaques et l’interprétation à distance.
Ceci à travers une transmission des données biomédicales via le réseau  téléphonique mobile.
Vous pourrez trouver la vidéo de présentation du projet par son auteur ici .

2- CALCULATEUR 28

Honneur est faite aux femmes donc à travers ce projet porté par Paul-Franck INDJENDJET GONDJOUT du Sénégal.
Il s’agit d’un outil de CALCUL du cycle menstruel régulier de la femme qui détermine la date d’ovulation, l’arrivée des prochaines menstruations ainsi que la période d’ovulation et ou de fécondation sur la base de la date d’arrivée des dernières menstruations et de la durée du cycle régulier. Il comporte deux modèles :
CAL28 sur support papier et LOG28 sous forme d’application mobile.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook du projet :http://www.facebook.com/CALCULATEUR28
3- FINETA
Porté par la startup Piamm Technologies du TOGO, FINETA est une application web de génération et d’analyse collaborative d’états financiers OHADA.
Le projet consiste à déployer une plate forme d’échange de données financières pour permettre l’accès à l’information financière à moindre coût, le traitement plus rapide de plusieurs vérifications comptables, et le partage des informations entre les différents acteurs qui interviennent dans la vie économique des pays de la zone OHADA. FINETA permet également de faire les déclarations des états financiers et états associés comme les déclarations de TVA, de Taxes sur salaires en ligne.
twitter : FinetaApp
4- AGROMETEOROLOGIE
Ce projet consiste à optimiser la production agricole avec une information météo ciblée.
C’est donc pour résoudre les pertes de production agricole générées par une méconnaissance de l’influence de la météo locale, Civadec recueille des informations météorologiques sur de petits périmètres. Cela permet leur utilisation dans le cadre de la planification des productions agricoles, de l’optimisation des ressources en eau, ouvre la possibilité d’introduire de nouvelles cultures dans de nombreuses régions d’Afrique et renforce la sécurité alimentaire.
Plus d’informations sur http://www.facebook.com/civadec
5- NET!2PLAN
Porté par Christian Amougou du Burkina Faso, le projet consiste à collecter les données et cartographier le web pour l’aide à la décision.
En d’autres termes, il s’agit de produire une cartographie dynamique et accessible par internet qui puisse faire l’état des lieux en temps quasi réel des potentialités d’une zone donnée : points d’eau, écoles, centres de santé, etc… Ces informations pourront être combinées à des données démographiques et statistiques (taux de mortalité infantile, revenu par  habitant, taux d’alphabétisation …) selon les besoins et les disponibilités.
Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :