Promesse de créer 1 million d’emplois aux États-Unis : Alibaba passe à l’acte

0

Jack Ma, président de l’Alibaba Group Holding Ltd, passe à l’acte pour respecter une promesse qu’il a faite au président américain Donald Trump : parvenir à avoir 1 million de petites et moyennes entreprises américaines inscrites sur ses plates-formes en ligne pour vendre leurs produits à la classe moyenne croissante chinoise et créer 1 million d’emplois aux États-Unis.

Jack Ma a annoncé mardi qu’Alibaba organisera une conférence de deux jours à Detroit en juin pour enseigner aux entreprises américaines comment vendre leurs produits aux 443 millions de clients de la société en Chine sur le plus grand site de commerce électronique au monde.

« Nous sommes déjà une porte d’entrée permettant à des milliers de marques mondiales, de détaillants et d’entreprises de vendre leurs produits aux consommateurs chinois. Et nous voulons étendre cette passerelle (et) assurer une concurrence équitable pour aider les entrepreneurs, les petites entreprises et les agriculteurs américains à tirer avantage des opportunités qu’offre la Chine », a déclaré Jack Ma, également fondateur d’Alibaba, dans une lettre ouverte.

Appelée Gateway 17, la conférence se tiendra du 20 au 21 juin et devrait attirer plus de 1 000 entreprises américaines, a indiqué la société dans un communiqué. Jack Ma s’exprimera lors de l’événement.

Jack Ma a rencontré Donald Trump à New York en janvier, peu de temps après son élection, pour discuter de la façon dont Alibaba pourrait aider à créer des emplois aux États-Unis. Jack Ma a promis qu’il aiderait à créer 1 million d’emplois sur cinq ans en permettant aux petites entreprises de vendre des produits sur les plates-formes de commerce électronique d’Alibaba, et principalement sur ses sites Taobao et Tmall.

Selon Jennifer Kuperman, responsable des communications internationales d’entreprise chez Alibaba, le chiffre d’1 million d’emplois est avant tout « prudent ».

« Si vous pensez au nombre d’entreprises présentes sur notre plate-forme, si elles embauchent ne serait-ce qu’une seule personne pour les aider face à la demande des consommateurs chinois, cela vous amène à un million d’emplois, ce qui est très simple. Et nous pensons qu’il est fondamentalement prudent parce que nous croyons que nous allons augmenter son ampleur au cours des cinq prochaines années », a-t-elle souligné.

Brion Tingler, responsable des affaires extérieures pour Alibaba, a quant à lui déclaré que Detroit est un lieu idéal pour l’événement : « Detroit a une longue histoire de ventes avec la Chine. Détroit est également considérée comme abritant parmi les meilleures des ingéniosités et innovations de l’Amérique et son emplacement est idéal pour attirer les petites entreprises et les agriculteurs du cœur du pays », a-t-il déclaré.

De son côté, le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, a déclaré que la Chine est un « marché important et viable pour une large gamme de produits et de services. Cet événement ouvrira les portes aux entreprises, aux agriculteurs et aux entrepreneurs du Michigan en les aidant à identifier et à établir de nouvelles relations ».

Brian Gao, président de l’Association des entreprises chinoises de Detroit (DCBA), a quant à lui souligné que son groupe était ravi que Detroit soit la ville hôte, disant « La DCBA considère Jack Ma comme l’un des entrepreneurs les plus importants du XXIe siècle et organiser son seul engagement public officiel pour 2017 à Detroit est un moment pionnier pour notre organisation et l’Etat du Michigan ».

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :