Palmarès des lycées et collèges 2015 : jean Tabi en tête.

0

Les privés toujours en tête en

Confessionnels, précisément catholiques, et laïcs occupent les douze premières places du classement de l’Office du Baccalauréat du Cameroun.

On prend les mêmes, on observe quelques « curiosités », en effectuant au passage un jeu de chaises musicales, et on recommence. En effet, comme aux sessions précédentes des examens officiels, les douze premières places sont occupées par les établissements de l’enseignement privé. Les écoles de cet ordre ont mis le cœur à l’ouvrage tant et si bien qu’il faut attendre le 13e rang, pour voir émerger le premier établissement public : le lycée de Bépanda (80,58%). Les lycées ont avancé de six places à cette session. Mais après l’apparition du premier, il faut encore compter sept collèges avant d’apercevoir le second : le lycée bilingue de Bafoussam, classé 21e.

Et comme d’habitude, les catholiques s’offrent la part du lion avec le collège Jean Tabi (99,64 % de taux de réussite), le collège Liberman (99,46%), le collège François-Xavier Vogt (97,94%), le Petit Séminaire St Joseph d’Efok (94,44%), respectivement premier, deuxième, troisième, quatrième. Cinquième avec 92% et non classé à la session 2014, le collège polyvalent Assomption de Bafoussam effectue une entrée fulgurante dans ce classement. Puis viennent dans l’ordre, le collège La Conquête, le collège Saint Benoît, le collège Henri Dumont, le collège Jésus Marie de Simbock, le collège Fleming, le collège de la Retraite et le Séminaire Sainte Thérèse de Mvolyé. Quelques phénomènes retiennent l’attention dans cette cohorte en se classant mieux : le Petit Séminaire St Joseph d’Efok était 10e à la précédente édition ; le collège Fleming 16e et le Séminaire Sainte Thérèse de Mvolyé, 47e.

A l’observation, les premières analyses du palmarès de l’Office du Bac confirment la suprématie du privé catholique. Le cortège des leaders est constitué de 22 établissements qui sont présents parmi les 50 meilleurs sur le plan national, depuis au moins trois sessions successives. Il comprend de grands établissements de renom à l’instar des collèges Jean Tabi, Libermann, Vogt et aussi des lycées : Bépanda, bilingue de Bafoussam, Bamenda et Mbouda. A leurs côtés s’alignent des curiosités comme les collèges Henri Dumont, Adonai, Barry de Batouri et Saint Joseph de Bandjoun.

De manière générale, l’on relève une augmentation non négligeable au niveau des performances. Les cinquante meilleurs établissements ont, quant à eux, pu obtenir des taux de réussite variant de 65,45% à 99,64%. Pour les responsables de l’Office du Bac, la forte émulation que suscite le classement des établissements amène les uns et les autres à déployer des stratégies pour s’améliorer.

 

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :