La France peut – elle quitter l’Union Européenne?

0

Certains doutent que ce qui a pu se produire pour le Royaume-Uni se répète pour la France, qu’un référendum soit organisé et que le pays sorte de l’UE, mais notez bien une chose: CECI EST TOTALEMENT FAUX! Nous pouvons nous aussi avoir droit à un référendum et échapper à cette gabegie colossale qu’est l’Union Européenne!

Mais déjà, pourquoi sortir de l’UE? Voici plusieurs explications qui pourraient convaincre les plus mal informés sur le sujet:




 

Par ce que cette loi El Khomri est une volonté européenne:

Jean-Claude Juncker a déclaré que «la réforme du droit du travail voulue et imposée par le gouvernement Valls est le minimum de ce qu’il faut faire».Pour Coralie Delaume, l’économie de notre pays est depuis longtemps l’application des orientations de l’Union européenne.

La loi El Khomri est un produit d’importation made in Union européenne

 

Les «Grandes orientations de politique économique» (GOPÉ), dont l’existence est posée par les traités, et le «Programme national de réformes» (PNR), qui s’inscrit lui-même dans le cadre de la stratégie Europe 2020 «pour une croissance économique intelligente, durable et inclusive» (tsoin-tsoin), prescrivent à de nombreux pays et depuis longtemps le malthusianisme budgétaire et la modération salariale. Plus sur Le Figaro

Donc en manifestant CONTRE ce gouvernement de pantins qui au final ne décident pas de grand chose, nous nous trompons de cible, ce ne sont pas eux qui décident, ils sont simplement là pour appliquer les décisions de l’UE de gré ou de force. Les menaces et les pressions doivent être tellement grandes qu’un retrait ne semble pas envisageable, à tel point que notre gouvernement brandit déjà la menace d’un nouveau 49.3 pour imposer la loi dans le pays.




 

Car c’est bien l’Union Européenne qui décide des lois nationales:

A l’Assemblée Nationale. La Luxembourgeoise Viviane Reding, Vice-présidente de la Commission européenne, Commissaire européenne à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté, est reçue par des parlementaires français. Sur le ton de l’évidence, elle leur assène : « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune. »

Car l’Union Européenne est un mensonge total:

Ce n’est même plus à prouver, tout n’est que mensonge, et cette conférence maintes fois proposée ici explique ce qu’aucun politique français médiatisé n’osera jamais vous expliquer:

Car le but final est de nous imposer le TAFTA:

C’est le but final, nous imposer le TAFTA, ce méga-accord commercial qui nous imposera toutes les saloperies que cela soit alimentaires, financières, et bien pire encore, en fonction des normes américaines et non européennes, et nous avons beaucoup à y perdre, à commencer par notre santé!!!

Mais attention, cela ne concerne pas tout le monde, le TAFTA ne va pas assassiner l’ensemble des villes et des pays, n’oubliez pas que Bruxelles s’est royalement déclarée zone hors-TAFTA…

Ben oui, pourquoi la ville de Bruxelles subirait ce que le reste de l’Europe va subir? Si elle peut y échapper… Et donc, le TAFTA-TTIP-Nouvel OrdreMondial ne passera pas par elle, elle est pas belle la vie?
Le conseil communal de Bruxelles vient de déclarer la ville « zone hors TTIP » dans l’indifférence générale, mais sous certaines conditions.

On ignore pourquoi, mais l’information n’a pas fait grand bruit. Elle est pourtant hautement symbolique et pourrait porter son poids dans les négociations autour du traité transatlantique qui se poursuivent en haute sphère. La Capitale de l’Europe vient, en effet, de s’opposer à l’application du TTIP dans sa zone par décision démocratique de son conseil communal (qui n’a donc aucun lien institutionnel avec l’Union Européenne). Si le traité devait être adopté par les instances européennes dans sa forme actuelle, Bruxelles se déclarerait automatiquement « zone hors TTIP » !

Plus sur Mr Mondialisation

 

Car la France n’a jamais ratifié l’article 52 reconnaissant les symboles européens:

Comme l’explique le blog de Sylvain Baron, la France n’a jamais ratifié le document officialisant la reconnaissance des symboles européens, de ce fait, le moindre drapeau de l’UE dans les mairies et les collectivités française est imposé de manière illégale.

La France n’a à ce titre pas ratifié l’article 52 des déclarations annexées au Traité de Lisbonne reconnaissant que le drapeau représentant un cercle de douze étoiles d’or sur fond bleu, l’hymne tiré de « l’Ode à la joie » de la Neuvième symphonie de Ludwig van Beethoven, la devise « Unie dans la diversité », l’euro en tant que monnaie de l’Union européenne et la Journée de l’Europe le 9 mai continueront d’être, pour eux, les symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’Union européenne et de leur lien avec celle-ci ».

L’article 2 de notre Constitution ne reconnaît qu’un seul emblème national : le drapeau bleu, blanc rouge. De même qu’il ne reconnaît qu’un seul hymne national (la Marseillaise), et une seule devise (Liberté, Égalité, Fraternité). De plus, nous sommes censés avoir la Souveraineté Nationale (reconnue par l’article 3 de notre constitution et considérée comme une et indivisible, imprescriptible et inaliénable depuis la Déclaration des droits de l’homme de 1793).

Car cela nous permettrait de retrouver un minimum de souveraineté:

Que nous reste-t-il de la France? Même l’éducation nationale a été vendue à un géant américain! Et quant on voit ce qu’ils font de l’éducation chez eux… Le pays est vendu par morceaux à qui allonge les billets, la Russie, les Etats-Unis, la Chine et surtout le Qatar! Quant à ce que nous avions de réellement français, il ne reste plus grand chose…

 

  • Nous n’avons plus de frontières si ce n’est dans la rhétorique, de ce côté là nous sommes déjà une région du nouvel ordre mondial tel que l’ont évoqué Sarkozy (voir ici et ici)ou Obama (voir ici) dans leurs discours.
  • Nous avons perdu le droit à la planche à billets en 1973 avec la loi Pompidou-Rothschild, nous forçant à emprunter sur des marchés privés et directement responsable de l’endettement incommensurable de la France (voir ici).
  • Nous avons également perdu la bourse de Paris qui n’est plus parisienne que de nom puisqu’elle a été rachetée par le New York Exchange, elle est donc maintenant américaine (voir ici), quant aux serveurs, ceux-ci se trouvent en Angleterre, même pas en France.
  • Une partie de l’or français ne l’est plus non plus, il a été vendu par Sarkozy « himself » à ses copains américains pour sauver le dollar sans que les USA n’aient à vendre la moindre once de leur côté (voir ici)! Et ne parlons pas de la banque de France qui envisage également de vendre de l’or pour survivre (voir ici)…
  • La banque de France n’est plus vraiment française non plus, elle est européenne, faisant partie de l’Eurogroup, ce qui est en fait la mise en place d’une finance centralisée (voir ici). « Un seul état, une seule finance ».
  • Nous avons aussi perdu la gestion de notre pays avec le pacte budgétaire européen puisque ces chers politiciens PS-UMP ont permis cette « évolution » dans notre système, c’est donc Bruxelles qui va pouvoir décider pour nous, enfin…. Nous…. (voir ici)

 

 

Car la sortie de l’UE serait bénéfique pour la France:

Car nous échapperions un peu aux lobbys qui sévissent à Bruxelles:

Les entreprises, banques, cabinets juridiques, consultants en relations publiques et associations professionnelles y prolifèrent, s’employant à peser sur les règles, lois et directives qui façonnent le marché unique, encadrent les accords commerciaux et régulent le comportement économique et commercial dans une Union de 507 millions de citoyens. A Bruxelles, le lobbying est une industrie qui pèse plusieurs milliards d’euros. Selon le Corporate Europe Observatory, organisation militant pour une plus grande transparence, la ville compterait jusqu’à 30 000 lobbyistes, presque autant que d’employés à la Commission. La capitale européenne est la ville qui, après Washington, connaît la plus forte concentration de personnes cherchant à influer sur la législation.

Voir plus sur Le Monde

Car l’UE a montré son vrai visage avec la Grèce:

Ce qui a fonctionné dans le laboratoire grec sera imposé au reste de l’Europe, seulement, les français sont les plus retors et ils restent ceux dont il faut se méfier, la révolution, c’est nous bordel!!! L’UE et la Grèce, cela a été jusqu’à présent moins de souveraineté, toujours plus de sacrifices pour la population qui a pratiquement tout perdu, même le droit de vivre. Et dernièrement encore, la logique européenne continuait:

Mercredi soir, les ministres des Finances de la zone euro ont débloqué 10,3 milliards d’euros pour la Grèce et accepté d’ouvrir des discussions sur l’allègement de la dette. Mais le pays est contraint d’adopter des mesures qui réduisent sa souveraineté. Plus sur Liberation.fr

europe-greece-fascism-latuff

Mais le pire de tout, c’est que pratiquement toutes les aides financières accordées à la Grèce ont profité AUX BANQUES mais ni au pays lui-même, ni à la population. L’UE, c’est avant tout le pouvoir de la finance…

Car il y a 1000 autres arguments:

Des raisons de quitter l’UE, il y en a des milliers, et toutes sont aussi bonnes les unes que les autres, et c’est à nous d’imposer un tel référendum en France. Comment? Pas en manifestant car cela ne sert à rien, ils s’en foutent et peuvent continuer de nous mépriser comme ils le font avec la loi El Khomri.

Seule solution, faire tourner les solutions qui suivent, que le plus grand nombre de personnes le fasse, c’est ce qui vulgairement s’apparente à attraper le système « par les couilles », l’endroit le plus sensible qui les obligera à faire leur boulot: travailler pour la France et pour les français!!!

image: http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2016/06/Affiche-LME-pour-Twitter-et-autres-page001.jpeg

Affiche LME pour Twitter et autres-page001

  • Arrêtez de consommer. À l’heure actuelle, consommer est vain si ce n’est pour faire circuler l’argent, ce n’est plus en consommant que la croissance des pays pourra être relancée.  Quand on parle de consommer, on parle d’acheter d’acquérir nombre de produits qui ne sont pas indispensables, et qui ne procureront qu’une joie momentanée, si vous devez acheter, faite-le en pensant durable, réellement utile, que cela soit un investissement et non du gadget.
  • Stoppez les crédits si vous en avez en cours et que vous avez la possibilité de vous en débarrasser, sinon, n’en prenez aucun, cela se retournera irrémédiablement contre vous. Si une banque le peut, la première chose qu’elle fera sera de monter les taux d’intérêts des crédits, et de saisir qui ne pourra pas payer ou le fera en retard. Souvenez-vous de ce qui est arrivé il y a quelques années aux Etats-Unis avec les crédits et les expulsions, parfois même pour des retards de paiement de moins de 10$.
  • N’utilisez que le cash: payez en liquide, tout ce que vous pouvez payer en argent liquide, faites-le! Ils sont en train d’organiser la disparition de l’argent sonnant et trébuchant pour mettre en place une économie intégralement électronique, complètement dématérialisée qui donnera tous pouvoir à la finance. Comment mieux contrôler l’argent puisque celui-ci ne sera plus en circulation dans la réalité?
  • Retirez votre argent des banques: chaque euro stagnant sur un compte est un euro qui pourra être ponctionné en cas de difficulté des banques, cela a été acté, cela s’est déjà produit notamment à Chypre, et cela se reproduira dans nos pays. Ne laissez que le minimum, pour les prélèvements programmés, le reste, retirez-le.
  • Videz tous vos placements. Le moindre placement est une somme d’argent vouée à disparaître. Que cela soit votre assurance-vie, votre capital-retraite, votre PEL ou tout autre placement, sa sécurité ne se trouve plus dans une banque. À l’heure actuelle, il n’y a pas que les banques qui font faillite, les assurances aussi, et si cela arrive, votre argent, il aura complètement disparu!
  • Achetez de l’or, mais du vrai, du lourd, pas de « l’or-papier » ni-même de l’or vendu en bijouterie de centre commerciaux à 9 carats. Ils vendent du 9 carats!!! Où sont passés les produits en or 24 carats? L’or est une manière de garder ses économies, du moins une partie, en dehors du système sur la longueur, c’est un métal qui se revendra toujours en cas de besoin, et surtout, surtout, ne vendez pas ce que vous avez, cela partirait dans les paradis fiscaux, et l’or est racheté à un prix dérisoire, une véritable arnaque.
  • Ne spéculez plus, ne misez plus rien en bourse, non seulement les marchés sont complètement trafiqués, mais c’est également le moyen de perdre beaucoup en un minimum de temps.
  • Payez, oui, mais à la dernière échéance. Pourquoi se priver finalement lorsqu’on en a la possibilité. L’état et les collectivités payent constamment (lorsqu’ils le font) avec un maximum de retard, nous, si nous le faisons, nous avons des pénalités, alors autant le faire dans les temps, mais à la toute dernière échéance.
  • Renégociez vos crédits, et s’il fait des difficultés, insistez, faites lui perdre son temps, mais revoyez les taux à la baisse.
  • Ne déclarez vos impôts que sur papier, cela les forcera à embaucher pour traiter la déclaration.
  • Refusez tout paiement à distance, que cela soit les cartes bancaires dotées du système NFC aisément piratable comme le paiement par mobile. De plus, chaque alternative au cash favorise la dématérialisation de la monnaie.
  • Convertissez vos économies si vous le pouvez en couronne norvégienne, monnaie qui ne s’effondrera pas si l’euro le fait, la conversion est possible jusqu’au 31 Décembre 2015, après, il sera trop tard.
  • Ne payez plus en chèque. Les banques retardent les encaissements pour faire travailler l’argent avant de traiter la demande et de verser celui-ci à son destinataire.

Et ceci n’est qu’un moyen d’agir parmi beaucoup d’autres qui sont listés ici. Nos politiques ne font pas cela par ce qu’ils en ont le droit ou la possibilité, mais par ce que nous les laissons faire sans utiliser de véritables solutions!!!

C’est à nous d’agir! Alors soit nous le faisons, soit les français arrêtent de se plaindre! Nous avons les moyens de leur imposer nos volontés de manière efficace et radicale, nous avons les moyens de nous faire entendre autrement que par des manifestations qui ne servent pas à grand chose, tant que nous consommons, ils sont tranquilles! Arrêtons de consommer, retirons notre argent, et faisons nous entendre!!!

Aux détracteurs d’un tel message, il ne s’agit ni de populisme, ni de racisme, encore moins de nationalisme, mais d’une volonté de vouloir le meilleur pour nous et nos enfants, car ceux sont eux qui paieront véritablement la facture!!!

 
En savoir plus sur http://lesmoutonsenrages.fr/2016/06/24/oui-nous-avons-moyen-de-leur-imposer-un-referendum-sur-la-sortie-de-la-france-de-lunion-europeenne/#HHpvlcQuLkA3s4iI.99

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :