J-231 : des violences à répétition lors des meetings de Donald Trump

0

Dimanche 20 mars, Donald Trump a de nouveau condamné la presse pour sa couverture « biaisée », selon lui, des incidents survenus la veille à Tucson (Arizona), tout en défendant son directeur de campagne, Corey Lewandowski, qui avait agrippé par le col un protestataire. Samedi soir, dans cette ville au sud de Phoenix, le meeting du candidat républicain avait été perturbé à plusieurs reprises par des opposants. Le rassemblement a été à l’origine de la plus violente confrontation survenue à ce jour lors d’une apparition de M. Trump. Un de ses partisans a rossé de coups de poings et de pieds un jeune homme portant une pancarte anti-Trump alors qu’il était raccompagné à la sortie par la sécurité. Interrogé par ABC sur ces incidents, M. Trump a reconnu que les coups ont été « quelque chose de dur à regarder », tout en refusant de condamner l’acte. Il a, au contraire, critiqué la victime, rappelant qu’elle était accompagnée par une autre protestataire portant un costume du Ku Klux Klan.

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :