Iran : exercice de défense antiaérienne pour protéger les endroits sensibles.

0

Des exercices de défense antiaérienne censés protéger les zones sensibles de l’Iran sont en cours.

Lors de la deuxième journée des manœuvres militaires des forces de défense aérienne « Les défenseurs du ciel de Velayat 7 », le système de missiles Mersad a tiré sur une cible mobile dans le sud de l’Iran.

Le système de missiles Mersad.

L’exercice visait à tester la capacité de l’Iran à protéger des endroits délicats et vitaux dans le sud du pays et le missile Mersad a su atteindre en plein vol, avec justesse et précision, la cible, qui était un drone.



Tir de missile Mersad.

Tir de missile Mersad.

Tir de missile Mersad.

Le système de missiles Mersad d’altitude moyenne est une version plus sophistiquée du système balistique Hawk. Par le passé, la portée de son radar de recherche et de détection a été augmentée par les spécialistes iraniens de l’industrie défensive.

En plus, un autre système national de missiles de courte portée baptisé « Ya Zahra 3 » a su atteindre sa cible, dans le cadre d’une opération de détection. Ce système balistique, qui a été conçu et fabriqué par des spécialistes iraniens, peut viser des cibles avec ses missiles « Saqeb » ayant une portée d’environ 20 km. Le système de missiles « Ya Zahra 3 » est aussi capable d’atteindre plusieurs cibles à la fois.



Le système de missiles « Ya Zahra 3 ».

Parmi les autres systèmes testés lors de l’exercice militaire aérien baptisé « Les défenseurs du ciel de Velayat 7 » en cours dans le sud de l’Iran, on peut évoquer un système de télécommunication aérospatial d’une portée de plus de 150 km. Mis en service pour la première fois, ce système est conçu pour établir des liaisons sûres et stables.

Drone-cible des missiles tirés.  

Les manœuvres de grande envergure, baptisées « Les défenseurs du ciel de Velayat 7 », ont débuté lundi dans une vaste zone de près de 500 kilomètres carrés dans les trois provinces iraniennes de Khuzestan, Hormozgan et Bushehr.

Diverses unités des forces de défense aérienne de l’armée de terre et de la division aérospatiale du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI), des unités du Bassij (Mobilisation populaire) et des forces de l’ordre participent à ces exercices conjoints, auxquels prennent également part des chasseurs de la force aérienne, y compris F-4 Phantom.

Source des photos : Fars News

Share.

About Author

Leave A Reply