Grossesse: Fumer en étant enceinte modifie l’ADN du foetus

0

 

ETUDE La moitié de l’ADN affecté est liée à des gènes intervenant dans le développement des poumons, du système nerveux, des cancers résultant du tabagisme ou encore dans certains défauts de naissance…

Fumer en étant enceinte modifie chimiquement l’ADN du fœtus et entraîne des effets néfastes durables pour l’enfant.

C’est ce que vient d’établir une étude internationale réalisée sur plus de 6.600 femmes et leurs enfants et publiée jeudi dans la revue American Journal of Human Genetics.

Des échantillons de sang prélevés dans le cordon ombilical

Après avoir répondu à un questionnaire, les femmes enceintes ont été classées en trois groupes : 13 % parmi les fumeuses persistantes (lorsqu’elles avaient consommé du tabac tous les jours pendant presque toute leur grossesse), 25 % chez les fumeuses occasionnelles et 62 % chez les non-fumeuses.

Pour analyser les effets chimiques du tabac sur l’ADN des nouveau-nés, les scientifiques ont prélevé des échantillons de sang dans le cordon ombilical après la naissance de l’enfant.

6.073 modifications de l’ADN chez les bébés des fumeuses

Bilan : chez les bébés issus de mères de la catégorie « fumeuses persistantes », les chercheurs ont identifié 6.073 endroits où l’ADN avait été chimiquement modifié, par rapport aux bébés issus de mères non fumeuses.

La moitié de cet ADN affecté étant lié à des gènes intervenant dans le développement des poumons, du système nerveux, des cancers résultant du tabagisme ou encore dans des défauts de naissance comme le bec-de-lièvre.

Des altérations encore visibles chez les enfants plus âgés

Pire, en analysant ces données, les scientifiques ont constaté que la plupart de ces altérations de l’ADN étaient encore visibles chez des enfants plus âgés, dont la mère avait fumé pendant la grossesse.

Prochaine étape pour les chercheurs : mieux comprendre les conséquences de ces modifications de l’ADN et la façon dont elles pourraient agir sur le développement de l’enfant et des maladies.

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :