Crime raciste à New York : un ancien militaire tue un homme noir

0

Un ancien militaire a été interpellé à New York pour le meurtre de plusieurs coups de couteau d’un sexagénaire noir, le jeune homme assurant aux policiers qu’il appartenait au mouvement suprématiste blanc et cherchait à s’en prendre à des hommes noirs.

James Jackson (28 ans) s’est présenté de lui-même au commissariat de Times Square mercredi pour livrer des aveux, un peu plus de 24 heures après son crime, ont rapporté plusieurs médias locaux.

Il a indiqué s’être rendu en bus à New York depuis Baltimore (est), où il réside, car New York est « la capitale médiatique du monde » et il souhaitait « faire parler de lui », a déclaré William Aubry, responsable du service enquête de la police de New York pour le quartier de Manhattan, cité par plusieurs médias. « Il était venu pour s’en prendre à des hommes noirs », a ajouté le policier.

Selon une source citée par le New York Daily News, James Jackson aurait assuré avoir voulu poignarder un homme noir puis s’emparer de l’arme de service d’un policier pour « tirer sur des gens ».

Lundi soir, dans le quartier de la gare des bus de Manhattan, selon la police de New York, il a frappé de plusieurs coups de couteau au torse et au dos Timothy Caughman, un homme noir de 66 ans qui vivait dans un refuge pour sans-abris non loin de là.

Ancien militaire de 2009 à 2012, avec notamment à son actif un séjour en Afghanistan, James Jackson s’est servi d’un immense couteau d’assaut dont la lame mesurait à elle seule 45 cm.

La victime est parvenue à marcher jusqu’au commissariat de quartier qui se trouvait à quelques dizaines de mètres, où il s’est présenté avant d’être emmené par les services médicaux d’urgence, qui l’ont déclaré mort à son arrivée à l’hôpital.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a qualifié cet acte « d’attaque visant ce qui fait de cette ville la meilleure du monde: sa tolérance et sa diversité ». « Il est de notre responsabilité de parler haut et fort face à l’intolérance et à la violence », a-t-il exhorté.

Mercredi, les services du procureur de Manhattan, Cyrus Vance, ont annoncé le lancement d’une campagne de promotion intitulée « Trop New York pour haïr » (Too New York To Hate), pour inciter victimes et témoins d’actes visant une communauté, une religion ou une ethnie à témoigner.

Depuis l’élection de Donald Trump, les actes de cette nature sont en augmentation à New York.

Tentative de meurtre sur un migrant en Italie

Une tentative de meurtre a été commise dans une des plus grandes stations balnéaires d’Europe, Rimini. Un résident de cette ville italienne a attaqué un jeune migrant avec pour intention de donner la mort.

Une attaque contre un migrant a eu lieu dans la ville italienne de Rimini. L’incident est survenu la veille au soir près de l’un des supermarchés de Rimini, a rapporté jeudi RaiNews24. Selon des journalistes, un Italien a commencé à frapper l’étranger, puis l’a poignardé avec un couteau. Quand l’homme a essayé de s’échapper, il a utilisé sa voiture pour lui rouler dessus.

Le migrant blessé a été immédiatement transporté à l’hôpital de la ville de Rimini où il a été pris en charge. Quant à l’agresseur, la police locale l’a rapidement retrouvé et l’a placé en garde à vue. Il est accusé de tentative de meurtre.

Les enquêteurs tentent actuellement de faire la lumière sur cette affaire. La thèse de la tentative d’assassinat raciste est privilégiée.

Mercredi, lors de l’audience générale traditionnelle au Vatican, François a appelé la crise migratoire moderne la plus grande tragédie depuis la Seconde Guerre mondiale. Il vise à promouvoir l’intégration sociale des migrants, en prenant en compte « les droits et obligations de ceux qui accueillent comme de ceux qui sont accueillis ».

La crise migratoire a touché un grand nombre de pays européens. L’Allemagne est parmi les pays les plus frappés par cette crise. Lors des 18 derniers mois, elle a accueilli plus d’un million de migrants, en particulier ceux qui fuient les conflits en Afghanistan, en Irak et en Syrie. Selon les données publiées en mars par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), depuis le début de l’année 2017 environ 20 000 réfugiés sont arrivés en Europe par voie maritime, et plus de 500 personnes ont trouvé la mort ou ont disparu en tentant de traverser la mer Méditerranée.

https://www.lorientlejour.com/article/1042561/crime-raciste-a-new-york-un-ancien-militaire-tue-un-homme-noir.html

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :