Affaire Mendo Ze: place au contre-interrogatoire

0

Le témoin de l’accusation, Mbang Ouboukou Honoré était face aux avocats du principal accusé mardi au TCS.

C’est à l’audience d’hier qu’a commencé le contre-interrogatoire (Cross examination) du témoin de l’accusation, Mbang Ouboukou Honoré, cadre d’administration en service au ministère des Finances,   par les avocats de la défense notamment ceux de l’accusé principal, le Pr. Gervais Mendo Ze. C’était après la régularisation de certaines pièces ayant fait l’objet d’une revendication par la défense. « Toutes les parties peuvent se référer à toutes ces pièces  », a indiqué André Tchoussi, l’avocat général à l’entame de l’audience. C’est que dans l’affaire ministère public, ministère des Finances contre le Pr. Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la Cameroon Radio Television (CRTV) et autres coaccusés, il a été question pour les conseils de se rassurer sur les preuves de l’accusation.




Dans ce contre-interrogatoire, le Pr. Gervais Mendo Ze a voulu en savoir plus sur le référentiel de 12,732 milliards de F, montant estimé avoir été porté au préjudice, dont il est l’assignataire. Pour le témoin, le personnel de la CRTV détaché au Trésor intervenait dans la centralisation des données collectées dans les autres circonscriptions financières. Selon ses dires, c’est ce personnel qui détenait le registre auxiliaire. Le Pr. Gervais Mendo Ze a alors questionné le témoin sur la responsabilité des personnes en détachement et sur l’implication de celle ayant mis le registre auxiliaire à la disposition dudit personnel. « Ces personnes ne relevaient plus de mes compétences, mais de celles du trésorier payeur général (Tpg). Je ne payais que leurs frais de missions. Je n’ai jamais vu ce registre auxiliaire et je veux la preuve de mes signatures. Il faut le prouver et le démontrer », a martelé le Pr. Gervais Mendo Ze.

Pour le témoin de l’accusation, l’ex-Dg de la CRTV a participé à la mise en place d’un dispositif extra-légal dans la collecte de la redevance audiovisuelle dont la copie se trouve dans le rapport du CONSUPE. Et le Pr. Gervais Mendo Ze d’indiquer que l’initiative de ce détachement n’était pas une initiative solitaire, puisque d’autres sociétés parapubliques y étaient représentées. Et l’ex-DG de conclure : « le Trésorier payeur général ne rendait compte ni au DG de la CRTV ni au ministre des Finances». Un contre-interrogatoire long de plusieurs heures qui s’est achevé par un renvoi de l’audience qui sera reprise du 10 au 11 mai pour la suite de l’audition du témoin de l’accusation, Mbang Ouboukou Honoré.

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :