1er avril : A la découverte du festival du pénis au Japon

0

Comme chaque année au premier dimanche d’Avril, le temple Wakamiya Hachiman-gu accueille le Kanamara Matsuri, aussi appelé Phallus festival… Alors il est clair que cela brise tout de suite l’image des japonais pudiques, mais sachez que ce festival se classe dans le top 10 des festivals les plus bizarres du Japon, et attire beaucoup de touristes (plus de la moitié des visiteurs).

Le thème central, vous l’aurez compris, est le pénis. Du chibron en tous genres reproduit partout : en image, légumes sculptés, sucre d’orge, décorations, un impressionnant défilé de pénis et des processions entières d’attributs virils de toutes tailles, de toutes couleurs et de toutes matières.

À la base ce festival fut créé pour prier un dieu, afin que les prostitués n’attrapent pas de maladies. Il est ensuite devenu plus « fun », avec notamment le Omikushi rose des travestis, et autres ateliers de taillage de radis en forme de zgeg… mais garde une part de prévention sur les maladies sexuellement transmissibles (tout de même) :

Un aperçu de ce rassemblement à la gloire du phallus.

Les gens défilent dans les rues en portant un sanctuaire appelé Mikoshi.

Des déclinaisons en tous genres ..

A la base, ce festival fut crée au 17ème siècle par des prostitués comme moyen de conjurer les MST.

Maintenant, ce festival sert avant tout à promouvoir la « sexualité sans risques », et à prévenir contre le VIH.

Même si parfois, les choses deviennent étranges ..

Mais les bougies sont magnifiques !

Chacun y va de sa petite touche.

Parce que ça se passe comme ça au Japon.

De la bêtise, du plaisir, et tout ça pour la bonne cause !


 

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :