7000 détenus palestiniens dans les geôles israéliennes

0

Les organisations internationales de défense des droits de l’homme ont condamnés, à maintes reprises, les détentions arbitraires qu’Israël utilise comme un moyen de chantage contre la Palestine dans une totale impunité.

Le nombre de détenus palestiniens a dépassé la barre des sept mille (7000), a indiqué hier le Conseil des organisations palestiniennes de défense des droits de l’homme (PHROC), dans une déclaration commune à l’occasion de la Journée du prisonnier palestinien. “Environ 7000 Palestiniens détenus, dont 400 mineurs et 69 femmes, sont actuellement incarcérés dans les prisons israéliennes”, lit-on sur le site de cette organisation. “Plus de 400 enfants et environ 60 femmes, ainsi que 700 Palestiniens en détention administrative (dont 6 enfants), détenus pour une durée indéterminée sans inculpation ni jugement” ont été recensés par les différentes organisations palestiniennes et internationales, a précisé ce nouveau rapport qui montre, une fois de plus, les violations systématiques des droits de l’homme en territoires palestiniens occupés, sous le regard passif de la communauté internationale. “Entre octobre et fin décembre 2015, le nombre d’enfants détenus a triplé”, a dénoncé l’organisation. Le PHROC explique qu’il y a plus de 750 détenus, dont l’arrestation a eu lieu sur la base de ce que l’occupant israélien appelle “dossier secret fourni par l’agence du renseignement”, précisant que “depuis l’occupation de 1967, on estime que 800 000 Palestiniens, environ 20% de la population, ont été emprisonnés par les autorités d’occupation” israéliennes.
Le nombre de prisonniers malades s’élève également à plus de 700 personnes, dont certains sont placés en isolement et d’autres subissent les conséquences des grèves de la faim à répétition, à cause de leurs conditions de détention et des tortures systématiques. “Au moins 503 prisonniers purgent des sentences de prison à vie, et 459 des sentences de plus de 20 ans de prison”, a souligné pour sa part le Club des prisonniers palestiniens. “Mille huit cent (1800) prisonniers malades sont incarcérés dans les prisons israéliennes. Quatre-vingts (80) d’entre eux seraient dans un état critique et ne recevraient pas les traitements appropriés”, a ajouté le CPP.
Hier, de nouvelles arrestations de Palestiniens ont eu lieu en Cisjordanie et à El-Qods-Est occupées, a rapporté la presse palestinienne. “Les forces sionistes d’occupation ont lancé, à l’aube du dimanche (hier), une campagne d’arrestations dans différentes villes de Cisjordanie et de Jérusalem occupées”, a indiqué le Centre palestinien d’information, précisant que “les forces armées (israéliennes) avaient arrêté neuf Palestiniens, dont huit sont accusés d’activités liées à la résistance contre les soldats et les colons extrémistes”, a justifié Tel-Aviv.
Lyès Menacer

Share.

About Author

Leave A Reply

%d blogueurs aiment cette page :